Cliquez sur le logo pour apprendre le français

[Télécharger le journal]

Infos en français facile : Édition du 18/03/2022 20h00

Transcription

GUERRE EN UKRAINE : un hommage au 109 enfants morts depuis le début de la guerre ; et autres nouvelles.

Adrien Delgrange : Il est 20 h en temps universel à l’écoute de RFI, 21h à Paris. Avec Clémentine Pawlotsky nous sommes ensemble 10 min pour votre Journal en français facile. Bonsoir Clémentine.
 
Clémentine Pawlotsky : Bonsoir Adrien, bonsoir à tous.
 
AD : Avec au sommaire de cette édition du vendredi 18 mars.
 
CP : La guerre qui continue en Ukraine. Dans la ville de Lviv, un rassemblement était organisé aujourd’hui pour rendre hommage au 109 enfants morts depuis le début du conflit.
 
AD : Plus anecdotique, un discours de Vladimir Poutine diffusé en direct à la télévision nationale russe a été brutalement interrompu. Image coupée. Daniel Vallot nous dira pourquoi.
 
CP : En France, le candidat Emmanuel Macron était en campagne électorale dans la ville de Pau.
 
AD : Enfin, un mot de Football avec Christophe Diremzian pour nous parler des futurs matchs de la Ligue des champions. Voilà pour les titres, soyez les bienvenus.

-----

CP : La guerre en Ukraine n'est « dans l'intérêt de personne ».
 
AD : C’est une phrase prononcée aujourd’hui par le président chinois. Il s’adressait au président américain. Les 2 hommes se sont entretenus aujourd’hui par téléphone. Selon les médias officiels chinois, Xi Jinping a assuré à son interlocuteur que Pékin n'avait aucun intérêt à soutenir l'effort de guerre russe. « La crise en Ukraine est une chose que nous ne voulons pas voir », a dit Xi Jinping. 

CP : Et depuis le début de cette guerre, Adrien, au moins 109 enfants ont été tués en Ukraine.  

AD : Et pour cela, une manifestation, Clémentine, était organisée aujourd’hui dans le centre de Lviv cet après-midi. 109 poussettes, des landaus, étaient alignées sur une grande place de la ville comme pour leur rendre hommage.
 
CP : Et à ce sujet, écoutez le témoignage sur place de cette jeune femme.  
 
J'ai vu cette performance sur la place principale. C'était très impressionnant et très triste parce que les poussettes étaient vides. Les enfants qui auraient dû y être ne sont plus en vie alors qu'ils ne sont absolument pour rien dans cette guerre. La Russie tue nos enfants. Vous savez, les enfants sont notre futur. C'est la perte la plus douloureuse pour nous en Ukraine. Je suis enseignante et mes élèves y pensent souvent. Certains se disent que ça pourrait leur arriver à eux aussi. Donc c'était très triste tout à l'heure, mais je pense que le monde doit parler de cette performance et de cette situation.  

CP : Des propos recueillis par Anne Cantener. Et puis dans le sud de l'Ukraine à Marioupol, le président ukrainien annonce que 130 personnes ont pu être sauvées du théâtre de Marioupol. Le bâtiment a été bombardé par l'armée russe, ce que la Russie dément. Des « centaines » d'autres personnes sont sous les décombres du théâtre, précise Volodymyr Zelensky. 

CP : Et puis un fait assez rare pour être signalé : un discours de Vladimir Poutine a été interrompu par la télévision d'État russe.
 
AD : Vladimir Poutine était en train de faire l'éloge, de dire du bien, des soldats russes engagés en Ukraine, lorsque l'image a disparu brutalement. L’incident pour le moins étrange suscite beaucoup d'interrogation. La suite, c'est Daniel Vallot qui nous la raconte.         
 
Vladimir Poutine est seul en scène devant des dizaines de milliers de personnes réunies dans l'enceinte du stade Loujniki à Moscou. Le président russe est venu célébrer comme tous les ans l'anniversaire de l'annexion de la Crimée. L'occasion de faire l'éloge des soldats russes engagés en Ukraine. « Les mots qui me viennent sont ceux de la Bible : il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Et la meilleure illustration en est la façon dont nos gars se battent. » Épaule contre épaule, ils s'entraident, et se protègent les uns les autres comme des frères. « Nous n'avions pas vu une telle unité depuis longtemps ». À la télévision russe, le discours est censé être en direct, mais il est interrompu en pleine phrase. Vladimir Poutine disparaît des écrans remplacés par des images tournées avant son discours, celles d'un chanteur scandant « en avant la Russie » !  L'interruption va durer plusieurs minutes avant que ne reparaisse le président russe et que ne soit retransmise la fin du discours. Pour le Kremlin, il n'y a pas eu de volonté de saboter la retransmission du discours, il s'agit d'une simple « panne technique » a déclaré le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov.
 
AD : RFI à Moscou, il est tout juste 21h05.

CP : Le plus long pont suspendu au monde a été inauguré en Turquie.
 
AD : Il enjambe, il passe au-dessus du détroit des « Dardanelles », c’est un trait d'union entre l'Europe et l'Asie. Long de 4 km 608 mètres précisément. Coût total pour construire cet ouvrage d’art, ce pont, 2,5 milliards d'euros. 
 
CP : La campagne électorale en France à présent. Le candidat Emmanuel Macron s'est rendu à Pau, la ville de son allié François Bayrou.
 
AD : Une manière de faire le service après-vente de son programme présenté hier à Aubervilliers. Emmanuel Macron a répondu aux questions d'un panel de douze lecteurs de journaux locaux, mais des critiques ont surgi sur le choix de ces lecteurs comme si leurs questions étaient favorables au chef de l'État sortant. Les explications à Pau de Valérie Gas.

C'est François Bayrou qui s'est chargé d'expliquer comment le débat avait été organisé avec les rédactions de la République des Pyrénées et du sud-ouest pour couper court aux critiques sur les choix des intervenants. « Puisqu'il proposait un face au lecteur et bien que se fasse au lecteur serait organisé sans que nous intervenions en rien. » Anna, une jeune lycéenne de 18 ans, a donc profité de l'aubaine pour interpeller le candidat sans ménagement sur l'enjeu climatique. « Au nom de tous les jeunes en colère qui se retrouvent à manifester, qu'avez-vous à leur dire par là rapport à la tempête climatique et sociale qui va s'abattre sur nous ? ». Un face à face vif dans lequel Emmanuel Macron a expliqué sa vision tout sauf la décroissance. « Il y a un modèle très rapide qui est tout arrêter, je n'y crois pas. ». Interrogé sur sa réforme des retraites, Emmanuel Macron a plutôt joué la carte de l’apaisement. « Elle est différente de celle de 2020, elle est moins chamboule tout. » Mais Elisabeth, une journaliste retraitée, s’inquiète tout de même. « A-t-on une chance de vivre plus heureux tous ensemble, comme vous l'avez dit hier, avec un second mandat d'Emmanuel Macron ? » « C'est l'une des questions qui est soumise au vote de nos compatriotes. » Pendant près de quatre heures, Emmanuel Macron a répondu à des Français et à la fin François Bayrou l’a rappelé à l’ordre. « Vous avez un rendez-vous téléphonique ? » Emmanuel Macron a de nouveau remis sa casquette de président pour aller s'entretenir avec Vladimir Poutine comme une routine dans sa drôle de campagne.
Valérie Gas, Pau, RFI.
 
CP : Et en France, toujours des rassemblements pour protester contre la flambée des prix des carburants.
 
AD : Des opérations escargot ont eu lieu aujourd’hui en Bretagne. Autrement dit, des ralentissements sur la route organisés par des agriculteurs qui dénoncent l'absence de réponse satisfaisante du gouvernement face à l'envolée des prix du gazole. Et puis dans le sud-ouest de la France, plus de 500 personnes se sont rassemblées à Carcassonne à l'appel des vignerons du département de l'Aude, pour dénoncer également la hausse des prix de l'essence et du gasoil.
 
CP : Et du football, avec le tirage au sort des quarts et des demi-finales de la Ligue des Champions.
 
AD : Et encore de belles confrontations en perspective, à commencer par un choc entre Chelsea et le Real Madrid. Les deux clubs qui ont éliminé les deux derniers représentants français en 8es de finale.Christophe Diremszian.  
 
Le tenant du titre, tombeur de Lille, contre l'équipe la plus titrée de l'histoire de la compétition qui a barré la route du PSG. Ça promet pour ces retrouvailles au stade inférieur à celui de la saison passée, les deux équipes s'étaient expliquées en demi-finales. Mais le contexte est totalement différent et surtout compliqué pour les Blues. Les sanctions économiques britanniques contre Roman Abramovitch, le propriétaire russe, plombent le club, au point de ne pas savoir s'il pourra organiser correctement le voyage des joueurs en Espagne, compte tenu de l'enveloppe financière limitée qui lui est accordée pour chaque déplacement. Quoi qu'il en soit, le gagnant de ce quart croisera en demi-finale le vainqueur de l'autre duel anglo-espagnol au programme, Manchester City - Atletico de Madrid. Les Colchoneros ont accroché United à leur tableau de chasse en 8es de finale, pourquoi pas les Citizens comme trophée cette fois-ci. Match a priori plus abordable pour le Bayern Munich, sacré en 2020, face à Villarreal. Si les Bavarois se qualifient, ils retrouveront Liverpool ou le Benfica Lisbonne, dernière affiche de ces quarts prévus les 5 et 6 avril pour les matchs aller et les 12 ou 13 avril pour les retours. 
 
AD : Et pour être tout à fait complet pour les amateurs de football, le tirage au sort des quarts de finale des deux autres Coupes d'Europe a également eu lieu. Parmi les matches en Ligue Europa, Lyon affrontera les Anglais de West Ham et le FC Barcelone sera opposé aux Allemands de l'Eintracht Francfort. Et puis en Ligue Europa Conférence, Marseille affrontera les Grecs du PAOK Salonique. 
Toutes ces infos sont à retrouver sur le www.rfi.fr. Merci Clémentine.

CP : Merci à tous et très belle soirée sur RFI.

Article publié le 18/03/2022

RFI - Radio France Internationale